Interview

Florent SOURBIER (Gap Champsaur Triathlon – Free Trail Marseille)

Florent SOURBIER (Gap Champsaur Triathlon – Free Trail Marseille)

Palmarés Trail 2014/2015

Trail du Cousson [44km D+2200m] - 3° SH
SkyRace [90km D+5850m] - 13°
Ultrachampsaur [30km D+2000m] - 19° / 358
Grand Raid 73 [73km D+4800m] - 20°
Trail de la Paix [17km D+980m] - 7° - 2° SH
Trail des Pompiers Le sourire d'Aurore [32km D+1800m] - 3° scratch
Trail Mathesysin [31km D+ 2050m] - 23° - 14°SH
Bayard Trail [18km D+400m] - 3° scratch

L'interview :

1. Quand et pourquoi as-tu choisi de pratiquer le trail en compétition ?

Fin 2005, je m'installe dans les Alpes-Maritimes à quelques kilomètres du Massif de l'Estérel. Un terrain technique et des roches rougeâtres surplombant la mer, un endroit idéal et paradisiaque pour la pratique du sport outdoor et du Trail en particulier. Huit épreuves d'une trentaine de kilomètre la première année et depuis le trail rythme ma vie. Coureurs, bénévoles, organisateur, au bureau du Marseille Trail Club pendant de nombreuses années, deux ans en tant que responsable d'un magasin trail-running… j'ai exploré les diverses facettes de ce sport.

2. Quel trail t'a laissé le plus beau souvenir ?

Difficile… car la liste est longue ! Le lever de soleil au Trail Blanch de Font Romeu 2009, un 50km dans la neige.

3. Sur quel trail as-tu le plus souffert ? pourquoi ?

Sur l'édition unique du Tour de l'Oisans et des Ecrins (TOE) 2011. Un périple non-stop de 180km D+12.000m. 46h31 d'efforts, deux nuits blanches et physiquement j'ai vécu un enfer sur les trente derniers kilomètres. De violentes contractures aux cuisses et un releveur en feu !

4. As-tu une anecdote  à partager sur une sortie ou une course en trail ?

Quelque soit la course en France, je croise toujours quelqu'un que je connais !

5. Quels sont tes prochains trails ?

Ceux du Challenge Trails des Hautes Alpes, challenge que je coordonne pour la seconde année. Toutes les infos sur le site http://www.challengetrails05.com/ et sur la page Facebook éponyme.

6. Combien de séances d'entraînement effectues-tu par semaine ?

C'est très variable car je ne suis jamais de plan d'entrainement. Je m'entraine beaucoup à la sensation et suivant mon emploi du temps. En gros, au minimum 2 sorties par semaine mais il m'arrive de faire trois séances dans la journée quand la forme est là.
J'ai fait des saisons à plus de 400h de sport et 140 000 de D+.
Depuis un an, je cours moins mais je croise le trail avec la piste, le vélo, la natation et le ski de rando l'hiver.

7. Quelle est selon toi la séance d'entraînement primordial pour progresser en trail ?

Justement il n'y en a pas ! La diversité des séances et des terrains d'entrainements est pour moi un facteur essentiel de réussite. Faire une rando sportive avec 8kg sur le dos et aussi bénéfice qu'une série de 400m.
En montagne, je fais rarement deux fois le même parcours. Il y a tellement de sentier, en particulier, dans les Hautes-Alpes, qu'il serait dommage de s'en priver, non ?

8. Dernière question : Pour toi « l'esprit trail » c'est quoi ?

En 10 ans, le trail a considérablement évolué et pas dans le bon sens je trouve. Je suis très nostalgique de mes premières années avec une ambiance très « roots ». Un parking, une tente, une pasta party, un trail, une bière et de belles rencontres. J'organise et participe à de nombreux OFF, qui sont un complément indispensable aux compétitions.

Les promotions